Surveillance de la qualité optique de l'eau en Arctique: une perspective inuite et satellitaire (INUKSAT)

Dans le contexte 1) de la fonte du pergélisol et le relargage de carbone organique, 2) du verdissement de l'Arctique, et 3) de l'accélération des processus d'érosion des berges, on s'attend à une augmentation progressive de l'export de nutriments et matière organique dissoute et particulaire vers les systèmes aquatiques de l'Arctique. Les conséquences sur la qualité des eaux côtières sont difficiles à prévoir, mais à long terme, elles pourraient affecter les services que rendent les écosystèmes aquatiques aux communautés Inuits. L'avènement récent de satellites optiques à haute résolution spatiale (Landsat-8 et Sentinel-2), offre la possibilité de produire des cartes de la qualité optique des eaux de surface à des résolutions de 10 à 30 mètres au sol sur une base hebdomadaire (données gratuites). Cependant, les données satellitaires doivent être validées avec des observations de terrain. Historiquement, la qualité visuelle de l'eau était évaluée à l'aide d'instruments tels que le disque de Secchi (mesure de turbidité et de transparence) et de l'échelle de Forel-Ule (mesure de la couleur). Ces méthodes, qui peuvent facilement être mises en oeuvre par les citoyens, sont toujours utilisées et pertinentes pour diagnostiquer les écosystèmes aquatiques sur le long terme. L'objectif du projet Inuksat est de développer un réseau de surveillance des eaux côtières Arctiques à l'aide 1) d'imagerie à haute résolution (Landsat-8 et Sentinel-2) et de mesures in situ de transparence et de couleur de l'eau en étroite collaboration avec les communautés Inuits. À l'été 2015, nous nous sommes rendu dans la communauté de Whapmagoostui-Kuujjuarapik pour évaluer l'intérêt de cette communauté à participer au projet INUKSAT. Nous avons présenté les outils pour l'acquisition de données sur la transparence et la couleur de l'eau (disque de Secchi, échelle Forel-Ule, radiomètres) aux jeunes et moins jeunes de la communauté. Des données ont été récoltées à 12 stations d'échantillonnage dans l'estuaire de la Grande Rivière de la baleine et de la zone côtière.

Identifier
Source https://www.polardata.ca/pdcsearch/PDCSearchDOI.jsp?doi_id=12549
Metadata Access http://www.polardata.ca/oai/provider?verb=GetRecord&metadataPrefix=fgdc&identifier=12549_fgdc
Provenance
Creator Bélanger, Simon; Goyens, Clemence; Ladouceur, Gabriel; Laurion, Isabelle; Lévesque, Esther
Publisher Canadian Cryospheric Information Network
Contributor Polar Data Catalogue
Publication Year 2016
Rights Research programs, CCIN, or ArcticNet take no liability for the use or transmission of this data
OpenAccess true
Contact simon_belanger(at)uqar.ca; pdc(at)uwaterloo.ca
Representation
Language English
Format Computer file
Discipline Environmental Research
Spatial Coverage (-77.820W, 55.250S, -77.710E, 55.300N)
Temporal Coverage Begin 2015-08-05T00:00:00Z
Temporal Coverage End 2015-08-12T00:00:00Z